La rue s’invente de nouvelles scènes, n°18, 10/2010

Stradda18

François Serveau

Et si l’avenir des arts de la rue n’était plus le festival ? La diffusion, nerf de la guerre des compagnies, est en mutation. Le dossier principal de Stradda n°18 observe les modèles à l’oeuvre en 2010 et repère leurs évolutions : multiplication des réseaux, spectacles à la campagne, « infusion » sur un territoire…

Un deuxième dossier creuse la mutation des supports : de plus en plus d’artistes de rue s’expriment via les nouvelles technologies : web, téléphonie mobile, supports audio… En créant des espaces publics virtuels, les NTIC sont-elles de nouveaux médiums entre l’œuvre et le public ou invitent-elles à se passer de la rue ?

2/3 : Instantané, « Ombre » par Thibault Cordonnier
4/5 : Opinion, Le cirque (dé)complexé par Pierre Hivernat
[ Auteur d’un récent ouvrage sur les arts de la piste, Pierre Hivernat a fréquenté les circassiens de près. Et livre ici un diagnostique pénétrant, parfois sévère, mais plein d’espoir. ]

6/19 : La rue s’invente de nouvelles scènes
8 : Au-delà des festivals
[ Quelle troupe manquerait à l’appel d’Aurillac ou de Chalon ? Mais, hors de ces grands messes, les circuits de diffusion se diversifient et se ramifient en ville comme en pleine nature. ]
9 : Carabose, une flamme exceptionnelle
[ Les atouts du collectif ? Un travail bien repérable, des blockbusters de réputation internationale, quelques petites formes, plus faciles à diffuser... et surtout un solide réseau de contacts noués en vingt ans de travail. ]
10 : A Shakespeare, 26000 Couverts reconnaissant
[ Un auteur maître en rebondissements, une mise en mouvement futée, des spectateurs qui mordent à l’hameçon... Ajoutez une chargée de diffusion qui ne craint pas d’aller au charbon. La recette est bonne. ]
13 : Tango Sumo : toujours sur le ring
[ Un objectif populaire, pas de texte à traduire, une proximité avec le cirque... Autant de traits qui ont permis à la compagnie de danse de multiplier les espaces de représentation. ]
14 : A la Roche Jagu, la rue passe au vert
[ De plus en plus nombreux, les artistes délocalisent leurs créaions là où l’herbe verdoie. Reportage au domaine départemental de la Roche Jagu, berceau des Arts du chemin et réserve naturelle pour propositions au grand air. ]
16 : KMK en diffusion continue
[ Qu’elle collecte histoires et objets le long des fleuves ou s’installe en Scène-et-Marne pour trois ans, la compagnie distille son action au plus près des lieux, du quotidien, des hommes. ]
17 : Spectateurs embedded
[ C’est une commande de pronomade(s) à une compagnie : « Des rives, la nuit » embarque des spectateurs innocents, du crépuscule au petit jour dans les collines du Comminges. ]
19 : Trajectoire d’Ovni
[ Performers, plasticiens, vidéastes... Leurs inventions hybrides passent de jardins en centres d’art ou en festivals, et se retrouvent parfois dans la rue comme à la maison. ]

22 : Tendance, Avis de virtuel dans l’espace public
[ La rue s’invente de nouvelles scènes, elle se découvre aussi de nouveaux supports de diffusion : spectacles radioguidés, performances en transit sur le web, créations géolocalisées. ]
23 : Prothèse à générer de l’« AR »
24 : « Oterp », balade musicale géolocalisée
[ Créer sa promenade en se laissant guider par l’oreille ou composer un morceau différent selon que l’on tournera à droite ou à gauche, c’est ce que propose Antonin Fourneau avec son baladeur équipé d’un GPS ]
25 : Voici venu venu le temps du mobile-art Réel et virtuel, deux espaces publics en interconnexion croissante.
[ L’espace public a déjà basculé dans l’air numérique. Et les artistes de rue suivent le mouvement, renouvelant leurs pratiques. En témoigne le premier festival ZAT ! Cet automne à Montpellier. ]
26 : David Guez, vers le futur et au-delà
[ Grâce à lui, nous pouvons écouter les sons du passé ou envoyer un mail dans l’avenir ? Et ce n’est qu’un début, car David Guez entend bien nous extraire du triptyque "Homme-réseau-écran". Son outil pour cela : la mobilité. ]
27 : Le Cube joue avec Issy-en-Vrai, Issy-en-3D
[ 3D, codes QR, puces RFID... Les Centre de création numérique des Hauts-de-Seine explore la dimension créative des nouvelles technologies, invente un jeu qui mêle villes réelle et virtuelle, et planche sur un bâtiment communicant. ]

28/34 : Enquête, Les Bonimenteurs
, gloires du bithume
[ On les aime parce qu’ils charment nos oreilles autant que notre intellect. Les orateurs de la rue, tchatcheurs ou poètes improvisateurs contemporains font vivre a parole dans l’espace public. ]
36/45 : Nouveaux spectacles
48/50 : Portrait, Jérôme Thomas, le maître jongleur
[ Révélateur du « jonglage cubique », pionnier du nouveau cirque, Jérôme Thomas est aussi un passeur de mémoire. Au moment de présenter sa nouvelle création « Ici », il évoque pour Stradda ses débuts, son évolution, son goût de la simplicité. ]
52/55 : Reportage, [Maroc] Karacena, le cirque exalté salé
[ Crée en 2006, Karacena, biennale des arts du cirque et du voyage, a investi les remparts de Salé, au Maroc, du 21 au 27 juillet. Interrogeant à nouveau le territoire et sa mémoire, mobilisant parfois les habitants, cette édition s’était donné pour thème Danse avec les fous ! ]
58 : Kiosque
60/61 : Carnet de route
, Mister Magic, par André Gintzburger
62/63 : Instantané, « Caspar-Davis-Friedrich-Stadt » par Evol