L’Élan de la rue, n°22, 10/2011

stradda
The Mouarf, 2011

Qu’est-ce que la rue dit aux artistes ? Enfance de l’art, nouvelles tendances ou vieilles recettes ?
Découvertes et innovations ou retour aux fondamentaux ?
Nous avons eu envie d’aller à la rencontre non pas du monde des arts de la rue, que nous connaissons et que vous connaissez bien, mais des cousins de la rue, inconditionnels par choix ou par nécessité d’une pratique buissonnière liées à l’espace public. Du Hip-hop à l’orgue de Barbarie.
Nous avons voulu explorer et, au risque d’être fourre-tout, nous n’avons fermé aucune porte à votre place. Cultures urbaines, graff, tag, squat, yamakasi… Et même skate. Tout n’est pas art. C’est parfois culture, voire philosophie de vie.

Instantanés, opinion, dossier, reportages, portfolio… toutes les rubriques – ou presque – explorent l’art de vivre, le discours et les idées de ces créateurs pointus qui vont non-stop à la rencontre des publics.

Sommaire

2/3 : Instantané, « Kitintale », par Yann Gross.
4/5 : Opinion, « Création. Quelle prétention ! » Par Axiom.
[ Réveil, rue, rap, travail, mais aussi loops, samples, frissons... Axiom, rappeur du Nord, musicien, défenseur de toutes nos médinas et artiste du dire, pratique la fureur de l’éveil. ]
6/8 : Entretien, avec Frédéric Mitterrand. « Les arts de la rue sont un formidable laboratoire des rapports entre création et territoire ». »
[ Développement des Cnar, partenariats européens, financement, dynamique de l’art dans l’espace public... De retour de Chalon et d’Aurillac, le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterand, précise ses intentions pour les arts de la rue. ]

10/31 : Dossier, L’élan de la rue →
12 : Rendez-vous passage du désir
[ Adeptes d’un art de recherche ou d’une pratique populaire, les artistes qui vivent une aventure buissonnière, voire illicite, avec la rue ont d’abord soif de spontanéité. ]
15 : Champs de battles à la Défense
[ Chaque soir, des danseurs Hip-hop s’exercent sur les sols marbrés de galeries marchandes. Reportage à la Défense, drôle d’endroit pour une break-dance. ]
16 : Et l’homme-araignée triompha du béton
[ A la fois discipline morale et pratique physique exigeante, l’art du déplacement urbain du yamakasi répond à un désir éperdu de liberté. Retour sur cette esthétique du mouvement, dans les interstices de béton, de verre et d’acier. ]
17 : L’urgence de dire
[ Rouda, Lyor et Néo, du collectif 129H, se sont emparés du slam dans les années 2000. Une parole toujours vibrante après le raz de marée Grand Corps Malade et Abd al Malik. ]
19 : Dans la rue l’aventure continue
[ Jean Hurstel a connu le mouvement libérateur, utopiste, vers la rue. Il oeuvre aujourd’hui à la reconnaissance de la rue qui invente et crée. Un même terrain pour une utopie toujours vivante. ]
20 : Dans les bugs urbains
[ Avec Les Petites Urbanités Libres, la Ktha Compagnie explore les anfractuosités de la ville. Des petites niches absurdes ou étonnantes qu’elle livre aux artistes et aux chercheurs. ]
21 : A la recherche de spot extraordinaire
[ Pour les skateurs amateurs de « free ride », la ville est un terrain de jeu qui déploie ses bancs, plans inclinés ou trottoirs comme autant d’agrès où inventer leurs figures. ]
22 : L’extention du domaine de la hutte
[ Ils investissent la rue comme ils occupent des hangars industriels. Les artistes de la mouvance squat délaissent volontiers leurs laboratoires autogérés pour s’exprimer hors des murs. Histoire de prouver qu’un autre monde est possible. ]
24 : Son nom, il le signe à la pointe de l’aérosol : Azyle
[ Taggeur solitaire, Azyle a puni, recouvert, sature-superposé, répété ou projeté sur tous les supports qu’offre le métro parisien. Une légende, que depuis 2007 a rangé ses bombes. ]
26 : Homardpayette, énergie positive
[ Homardpayette a découvert les autres - entendez les danseurs Hip-hop - grâce à spn objectif. Devenu leur partenaire en création, il accompagne désormais leur dynamisme jusque sur internet. ]
32/40 : Nouveaux spectacles, le cahier critique conçu par Julie Bordenave.
44/46 : Reportage, Quadriennale de Prague. L’esprit vit dans les boîtes, par Pauline de la Boulaye.
[ Dédiée aux arts vivants et à la scénographie, la manifestation pragoise investit toute la ville et ne refuse aucun risque. Entre expos convenues et installations étourdissantes, un voyage stimulant. ]
48/52 : Reportage, Festival Oerol. L’île où se fabriquent les légendes, par Alix de Morant.
[ Tous les ans, au début de l’été, l’île de Terschelling, aux Pays-Bas, ouvre ses dunes, ses granges et ses forêts au festival Oerol. Ce bout du monde devient alors une matière à inspiration, où les créations plastiques et théâtrales jouent avec le vent, les blockhaus ou le vol des oiseaux. ]
53/57 : Ville, Salam Dakar ! Par Ousmane Ndiaye et Emmanuelle Dreyfus.
[ Bonjour Dakar ! Bonjour les rappeurs, les slameurs, les graffeurs, les danseurs, les poètes et les enragés ! Dans la capitales sénégalaise, une nouvelle génération a repris le flambeau de la création et maintient la ville en éveil artistique. ]
58/59 : Démarche, Collectif Random. Le hasard à l’oeuvre… Par Julie Bordenave.
[ Jeux avec les passants, infiltration, collecte de postures ou de paroles, protocoles de restitution... Grâce à son laboratoire itinérant du réel, le collectif Random se constitue une boîte à outils. Objectif : révéler les usages de la rue. ]
60/61 : Kiosque
62/63 : Instantané, Affichage libre, par OX