Retour

« Une érosion de nos libertés ». Entretien avec Laure Ortiz

Cet entretien est une ressource complémentaire à l’article d’Anne Gonon sur l’espace public et le droit, “Troubles à l’ordre public”, paru dans la version papier de ce Stradda, en p. 53.

Laure Ortiz est professeur de droit à Sciences Po Toulouse et présidente de la FAI-AR, Formation avancée et itinérante des arts de la rue. Pour elle, l’espace public est devenu un espace de surveillance, l’espace du pouvoir de police. Une réalité bien éloignée de la vision véhiculée par les artistes. Rencontre.

Entretien L. Ortiz